Science en péril

Publié le par Antoine Miniours


Le danger n’est pas toujours là où on l’attend… On m’avait dit de faire attention aux ours, de me méfier des Roms et d’éviter les vampires, mais jusqu’à présent ceux-là ne m’ont jamais posés de problèmes, au contraire. Mais qui se serait méfié de ce couple d’adorables petits vieux ?


http://spiderphat.free.fr/Antoine/P%C3%A9ril.jpg

Sur la route de Vidacut.


Hier matin, je suis parti faire mon recensement des oiseaux chanteurs dans l'un des nombreux village perdu au fin fond de la Transylvanie : Vidacut. Le temps était un peu maussade, mais les oiseaux chantaient et une belle éclaircie semblait s'annoncer. Grive draine, pinson des arbres rouge gorges et bruants jaunes étaient au rendez vous pour mes deux premiers points d'écoute, c'est donc pleine d'espoir que j'ai traversé le village à 8h15 pour me diriger vers les 3 autres points. Mais un camion barrant le passage de la rue, je décidait d'arrêter la voiture ici, d'autant plus que la suite de la route semblait bien boueuse. C'est là que je les ai rencontré, en sortant de ma voiture carte et GPS à la main, je devais avoir l'air perdu...


http://spiderphat.free.fr/Antoine/P%C3%A9ril%20(2).jpg

Quoi, j'ai l'air perdu moi ?


Des étrangers, ils ne doivent pas en voir beaucoup dans ce bout du monde. C'est donc très gentiment qu'ils m'ont proposé leur aide, en Roumain et en Hongrois peut être. Mon vocabulaire Roumain s'étendant actuellement à 3 mots (Bună ziua, mulţumesc et pâine), je leur ai tendu une feuille où tout notre projet est expliqué en Roumain, en essayant de leur expliquer que je voulais juste aller dans la pâture un peut plus loin. Je ne sais pas vraiment ce qu'ils m'ont répondu, mais ils ne m'ont pas laissé y aller, m'obligeant à venir boire un café et manger une délicieuse tranche de brioche au noix et aux fruits sec faite maison. Pendant que madame allait chercher l'institutrice qui parle Allemand, monsieur après avoir vainement essayé de trouver ses lunettes pour lire la papier, m'a fait goûter le miel de sa production, de quoi combler l'ours gourmet que je suis !


http://spiderphat.free.fr/Antoine/P%C3%A9ril%20(3).jpg

Nous avons aussi acheté un pot de miel... Délicieux !


L'institutrice est finalement arrivée 20 minutes plus tard et, à ma plus grande surprise, mon niveau exécrable en Allemand me permet tout de même de comprendre un minimum. Pour m'exprimer par contre c'est un peut plus long, il m'a fallu 20 minutes supplémentaire pour que tout le monde comprenne enfin que je dois vraiment aller dans cette pâture pour y étudier les oiseaux, que bien sûr je ne vais pas prendre la voiture dans ce chemin boueux et que oui, promis, je fais attention aux chiens ! Avant de me laisser partir, ils ont absolument tenu à me montrer les nids d'oiseaux de leur jardin, les ruches et la roulottes pour la transhumance des abeilles.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/P%C3%A9ril%20(1).jpg

Une roulotte pour des abeilles !


A 9h40, j'étais enfin sur mon troisième point d'écoute et c'est au pas de course que j'ai fini ma matinée, les suivis devant être terminé avant que les oiseaux ne cessent de chanter, vers 11h actuellement.

 

Par Antoine, le 17 avril 2012 à Sighisoara


Commenter cet article

linotte 23/04/2012 20:56

Terrible kidnapping ... je compatis vraiment !!

Odile 17/04/2012 20:39

Dur dur la Roumanie. Etre obligé de manger de la brioche et du miel. C'est inhumain. Il était bon Miel? Si oui, tu m'en réserve...

Antoine Miniours 19/04/2012 09:39



Le miel est vraiment délicieux, si j'ai l'occasion j'irai vous en chercher.